Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Roger Federer se hisse pour la huitième fois de sa carrière dans le dernier carré du Masters. Il a assuré sa qualification en donnant un récital extraordinaire face à Rafael Nadal.
Victorieux 6-3 6-0 en 62 minutes du Majorquin, Roger Federer, qui est le tenant du titre à Londres, remporte son deuxième match dans le round-robin après sa victoire contre Jo-Wilfried Tsonga dimanche. Il jouera donc l'esprit libéré jeudi contre Mardy Fish même si l'enjeu de cette ultime partie du round-robin sera réel: 125 000 dollars et 200 points ATP.
A la limite de la rupture dimanche soir contre Fish, Nadal n'a tenu le choc que 20 minutes face à Federer. Le gaucher de Manacor a cédé au sixième jeu du premier set, perdant "blanc" son service avec un échange extraordinaire sur la balle de break.
Débordé par un Federer inspiré et affûté comme jamais, Nadal est en droit de se poser une question: battra-t-il un jour le Bâlois en indoor ? Ce 6-3 6-0 de Londres est la quatrième défaite qu'il concède en quatre rencontres jouées sous un toit.
En jouant pratiquement toujours dans le court, Roger Federer a imprimé un rythme infernal à ce match que son adversaire n'a pas pu soutenir. Il a signé à l'O2 Arena sa performance la plus accomplie depuis son retour aux affaires après son break de six semaines. Il reste désormais sur une série de quatorze victoires de rang. Il se profile comme le grandissime favori de ce Masters, dont il peut devenir dimanche le seul détenteur de titres avec un sixième sacre.
Cette victoire contre Rafael Nadal, la neuvième qu'il signe en vingt-six rencontres, est bien sûr la plus éclatante depuis le 6-4 6-1 au Masters de Shanghaï en 2007. Il a infligé à Rafa l'affront d'un 6-0 pour la troisième fois après le premier set de la finale de Wimbledon 2006 et la troisième manche de la finale du Masters de Hambourg 2007.
Rafael Nadal a deux jours maintenant pour digérer cette fessée. Le no 2 mondial jouera sa qualification jeudi contre Tsonga. Le vainqueur de ce match accompagnera Roger Federer en demi-finale.

ATS