Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Roger Federer a frisé la correctionnelle pour son entrée en lice dans le Masters 1000 de Madrid.
Le Bâlois (no 3), qui affrontera Richard Gasquet (no 14) jeudi en 8e de finale, s'est imposé 4-6 7-5 7-6 (7/4) au 2e tour face à Milos Raonic (ATP 23). Absent des courts depuis son élimination au 3e tour du Masters 1000 de Miami à la fin mars, Roger Federer fut longtemps impuissant face à la force de frappe de son adversaire. Milos Raonic (1m96, 90 kg) ne concédait ainsi que 4 points sur son engagement dans le premier set, armant 8 aces (21 au total). Un seul break, réalisé dans le neuvième jeu, lui suffisait pour empocher cette manche initiale.
Le Canadien de 21 ans était même proche de réussir le k.o. dans le deuxième set. Roger Federer devait écarter trois balles de break dès le premier jeu, puis une autre qui avait le poids d'une balle de match à 5-5. Il signait son unique break de la soirée dans le dernier jeu de la seconde manche, alors qu'il n'avait auparavant inscrit que 8 points à la relance. Le scénario du set décisif était quasiment identique: Roger Federer devait écarter trois balles de break avant de forcer la décision dans le jeu décisif.
Le Bâlois partira avec les faveurs des pronostics face à Richard Gasquet (ATP 18), qu'il a battu à neuf reprises en onze confrontations. Il a cependant subi la loi du Français de 25 ans lors de leur dernier duel en date sur terre battue, l'an dernier à Rome dans une rencontre qui n'aurait jamais dû lui échapper (4-6 7-6 7-6). Et c'est sur cette même surface qu'il s'était incliné une première fois face au finaliste du récent tournoi d'Estoril, en quart de finale de l'édition 2005 du Masters 1000 de Monte-Carlo. Richard Gasquet, qui n'avait que 18 ans, avait alors signé la première grande victoire de sa carrière en écartant trois balles de match (6-7 6-2 7-6).

ATS