Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Stanislas Wawrinka a passé avec succès le 1er tour du Masters 1000 de Madrid. Le Vaudois a sorti le Belge Olivier Rochus et doit s'attendre à un 2e tour plus compliqué.
Malgré la perte de son engagement dès le premier jeu de la rencontre, Stanislas Wawrinka (ATP 21) n'a pas failli à sa tâche face à Olivier Rochus (ATP 66), s'imposant 6-4 7-6 (7/3). "J'ai livré un très bon match. J'aurais pu m'imposer plus aisément, mais l'essentiel est de l'avoir fait en deux sets", soulignait-il.
Sur la terre battue bleue de Madrid, Stanislas Wawrinka passera une première épreuve de taille au tour suivant avant un possible affrontement avec Novak Djokovic en 8e de finale. Demi-finaliste à Roland-Garros en 2010, Jürgen Melzer (31 ans) a fêté un succès convaincant (3-6 7-6 6-4) mardi dans le duel de gaucher qui l'opposait à l'Espagnol Feliciano Lopez (no 13).
"Ce sera compliqué. Je devrai réussir un grand match pour m'en sortir", lâchait le Vaudois, qui peut s'appuyer sur une forme plus que satisfaisante. Il sort en effet d'une demi-finale à Estoril (perdue contre Juan Martin Del Potro) et d'un quart de finale au Masters 1000 de Monte-Carlo (défaite contre Rafael Nadal). "Jürgen revient de blessure (réd: il n'a pas joué depuis trois semaines en raison d'une blessure à la cheville gauche). Mais il est capable de tout", expliquait Stanislas Wawrinka, qui en est à 1-1 dans ses face-à-face avec l'ancien no 8 mondial.
Exempté de 1er tour, Roger Federer (no 3) affrontera quant à lui Milos Raonic (ATP 22) mercredi pour son entrée en lice. Le Bâlois doit se méfier du Canadien de 21 ans, demi-finaliste sur la terre battue de Barcelone cette saison. Milos Raonic (1m96), dont le service gagne encore en efficacité grâce à l'altitude de Madrid (environ 670 m), avait surpris les observateurs en Catalogne. Il avait dominé en 8e de finale l'un des meilleurs spécialistes de la terre battue, Nicolas Almagro (6-3 6-3), avant de s'offrir le scalp du no 4 mondial Andy Murray. Roger Federer avait difficilement battu le puissant canadien (6-7 6-2 6-4) en mars à Indian Wells pour leur unique affrontement.

ATS