Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Novak Djokovic a repris sa marche triomphale sur l'ATP Tour.
Sorti en demi-finale tant à Dubaï qu'à Indian Wells, le no 1 mondial a conquis son deuxième titre de l'année dimanche en dominant Andy Murray (ATP 4) 6-1 7-6 (7/4) en finale du Masters 1000 de Miami. Le Serbe de 24 ans n'a pas lâché le moindre set en six matches joués à Miami. Déjà sacré sur l'île de Key Biscayne en 2007 et 2011, il est simplement le troisième joueur à signer un triplé en Floride après Andre Agassi (six sacres) et Pete Sampras (trois). Roger Federer ne s'est ainsi imposé "que" deux fois à Miami, en 2005 et 2006.
Le troisième face-à-face de l'année entre Novak Djokovic et Andy Murray a été nettement dominé par Nole, même si son adversaire résistait jusqu'au jeu décisif dans le second set. Le champion d'Australie, qui avait battu l'Ecossais en cinq sets en demi-finale à Melbourne avant de subir sa loi en deux manches à Dubaï, s'est montré bien plus efficace que son adversaire sur son engagement. Il ne perdait ainsi que 21 points sur son service, réussissant 36 points sur la mise en jeu d'Andy Murray.
Andy Murray, qui avait profité du forfait de Rafael Nadal en demi-finale, ne se procurait qu'une seule opportunité à la relance - alors qu'il était déjà mené 3-1 - dans un bras de fer qui durait 2h18'. Le droitier de Dunblane tenait le choc dans le deuxième set en écartant les quatre balles de break dont bénéficiait Novak Djokovic. Il était en revanche nettement dominé dans le tie-break, où il revenait de 0/2 à 2/2 avant de perdre trois points d'affilée pour laisser Novak Djokovic s'envoler vers la victoire.

ATS