Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Stanislas Wawrinka a conclu sa saison 2011 sur une défaite frustrante.
Le Vaudois (ATP 16) s'est incliné 6-7 (3/7) 7-5 7-6 (7/3) en 2h57' au 1er tour du Masters 1000 de Paris-Bercy face à John Isner (ATP 25). Les 20 aces claqués par le géant Américain (2m06) ont pesé lourd dans la balance.
Les regrets de Stanislas Wawrinka sont légitimes au terme de cette partie. Le champion olympique de double a en effet signé le break d'entrée dans la manche décisive avant de remporter "blanc" son jeu de service qui suivait en claquant trois aces. Il ne parvenait cependant pas à conserver cet avantage, qui semblait pourtant décisif tant le serveur avait pris le dessus sur le relanceur depuis le début de la partie.
John Isner, qui avait conclu la deuxième manche en réussissant son unique break de l'après-midi, recollait à 2-2 avant de faire la course en tête dans ce troisième set. Stanislas Wawrinka revenait certes de 0/2 à 2/2 dans le jeu décisif, mais le "mini break" concédé à 3/3 était de trop. John Isner armait deux aces sur les trois derniers points disputés sur son service, dont un pour conclure la partie.
Les 90 points perdus dans l'aventure par Stanislas Wawrinka, qui avait atteint le 3e tour l'an passé au POPB, ne devraient pas avoir de fâcheuse conséquence comptable. Le numéro deux helvétique devrait conserver sa place dans le top 20 de la hiérarchie, lui qui avait commencé l'année à la 21e place mondiale.
N'empêche que Stan (35 victoires pour 20 défaites en 2011, avec un titre à Chennai) avait les moyens de faire aussi bien douze mois plus tard, sur la lancée de sa belle semaine bâloise (demi-finale). Il aurait affronté un joueur largement à sa portée au 2e tour, le "lucky loser" russe Igor Kunitsyn (ATP 68), exempté de 1er tour en tant que remplaçant d'une tête de série (Juan Martin Del Potro).

ATS