Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Stanislas Wawrinka est passé à côté de son 8e de finale du Masters 1000 de Shanghaï. Le Vaudois a subi la loi du Britanique Andy Murray en trois sets (6-4 3-6 6-3).
Un début de rencontre manqué, un deuxième set convaincant, une dernière manche catastrophique malgré un tardif (et finalement inutile) réveil: Wawrinka a vécu une curieuse journée en Chine, où il disputait son premier tournoi depuis la fin de la collaboration avec son entraîneur Peter Lundgren.
Breaké deux fois pour être d'emblée mené 3-0, le Vaudois (ATP 19) a ensuite longtemps fait jeu égal avec l'Ecossais no 4 mondial. Ayant retrouvé une solidité certaine sur son engagement (aucune balle de break concédée dans le 2e set), Wawrinka semblait même en mesure de rééditer son exploit du 3e tour de l'US Open 2010 et d'ainsi égaliser à 5-5 dans le bilan des confrontations directes.
Mais, perdant totalement le fil de son tennis à l'abord de la manche décisive, le droitier de St-Barthélémy a longtemps vogué tel un fantôme, laissant Murray s'envoler (5-0) ! Sursaut d'orgueil, Wawrinka a d'abord évité la roue de vélo, s'est même ensuite offert le luxe de ravir le service adverse pour recoller à 5-2, puis à 5-3 après son engagement.
De quoi faire trembler un Murray pourtant dans une forme étincelante actuellement, en témoignent ses titres à Bangkok et Tokyo (12 succès de suite depuis son élimination en demi-finale de l'US Open). L'Ecossais s'est néanmoins repris juste à temps et a conclu sur sa deuxième balle de match en 2h11 de jeu.

ATS