Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marcello Mastroianni dans "La Dolce Vita" de Federico Fellini, en 1960.

KEYSTONE/STR

(sda-ats)

Marcello Mastroianni est au centre d'une exposition présentée du 13 mai au 25 septembre 2016 à la Maison du diable à Sion. Elle marque les 20 ans de la disparition de l'acteur italien.

L'exposition "Mastroianni!" présente un choix de photographies illustrant la riche carrière cinématographique de l'acteur. Le visiteur y découvre le mythe du séducteur italien véhiculé par les médias depuis les années soixante, mais aussi Mastroianni dans ses rôles plus burlesques et extravagants, indique dans un communiqué Nicolas Rouiller, commissaire de l'exposition.

Un troisième volet est consacré à la relation amicale et professionnelle entre l'acteur et Federico Fellini. Avec le fameux réalisateur italien, il tourne notamment "La Dolce Vita" et gagne contre son gré le surnom de "latin lover".

En cinquante ans de carrière, Marcello Mastroianni a tourné dans plus de 150 films, relève Nicolas Rouiller. Il a campé des personnages très divers et a été dirigé, outre par Fellini, par Visconti, Antonioni, Demy, Ferreri, De Sica, Blier, pour ne citer qu'eux.

L'exposition "Mastroianni!" a été réalisée par la Fondation Fellini pour le cinéma, à Sion, en partenariat avec la cinémathèque suisse.

ATS