Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ventes de matériel de guerre ont augmenté sur neuf mois. Les exportations ont atteint plus de 491 millions de francs, contre près de 423 millions de janvier à septembre 2010. Les Emirats arabes unis se taillent la part du lion avec des achats pour 159 millions, essentiellement des Pilatus. L'Etat du Golfe a commandé 25 avions d'entraînement PC-21 pour un demi-millard de francs.

En volume, les exportations de matériel de guerre ont reculé sur neuf mois. Selon des statistiques de l'Administration fédérale des douanes (AFD) publiées jeudi, les ventes à l'étranger d'armes se sont montées à 4231 tonnes contre 4520 tonnes de janvier à septembre 2010.

Hormis le Moyen-Orient, l'UE est un débouché important pour l'exportation de matériel de guerre. Les ventes en direction de l'Allemagne se sont élevées à 95 millions de francs sur neuf mois (89 millions de janvier à septembre 2010), le 2e plus important marché, selon l'AFD.

L'industrie d'armement souffre de la crise économique et de la force du franc, a déclaré Simon Plüss, chef de la section contrôles à l'exportation/Matériel de guerre au Secrétariat d'Etat à l'économie. Certains débouchés au Moyen-Orient sont problématiques. On est loin du record de 728 millions de francs atteint pour l'ensemble de 2009, a-t-il précisé. La Suisse ne peut plus désormais exporter d'armes vers l'Arabie Saoudite ou le Quatar.

Arabie: chute libre

L'Italie a acheté du matériel de guerre pour plus de 26 millions (20,7) sur neuf mois et la Belgique pour plus 24 millions. Dans ce dernier cas, les ventes sont en baisse par rapport à la même période de l'an dernier où elles se montaient à plus de 31 millions de francs. Les exportations en direction du Royaume-Uni ont également baissé (20 millions, contre 45 millions la période précédente.

Sur neuf mois, les Etats-Unis ont acheté du matériel de guerre pour 22,2 millions, contre 20,5 millions pour la même période de l'an dernier.

ATS