Toute l'actu en bref

Décidément, le début de l'histoire entre l'équipe de France et l'assistance vidéo est tout sauf une idylle.

Trois mois après la rocambolesque défaite 2-0 devant l'Espagne, déjà en amical à Saint-Denis, les Bleus ont certes battu 3-2 l'Angleterre mais ont vécu un nouvel épisode cocasse.

La scène qui fera beaucoup parler d'elle a eu lieu juste après la pause, quand l'arbitre a accordé un penalty à l'Angleterre pour une faute de Varane sur Alli et a averti le défenseur du Real Madrid. Le directeur de jeu, index collé sur l'oreillette, s'est ensuite entretenu moins d'une minute avec ses assistants vidéo et a plongé le sélectionneur français Didier Deschamps dans la stupeur: le carton n'était plus jaune mais rouge!

Les vice-champions d'Europe avaient été battus 2-0 par l'Espagne en mars au cours d'un match qui avait vu l'ouverture du score de Griezmann être annulée par la vidéo et le deuxième but espagnol être accordé après visionnage des écrans, alors qu'il avait été refusé en direct par l'arbitre sur le terrain...

Varane parti, Harry Kane a égalisé à 2-2 en s'offrant un doublé, lui qui avait ouvert la marque. La France, obligée de se reprendre après sa défaite 2-1 en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 contre la Suède vendredi qui lui a coûté la tête de son groupe, avait répondu par Umtiti et Sidibé. Et elle a arraché la victoire en infériorité numérique grâce à Dembélé à la 78e.

ATS

 Toute l'actu en bref