Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tripoli - Max Göldi, l'homme d'affaires suisse emprisonné en Libye depuis près de quatre mois, a été libéré de sa prison à Tripoli. L'information a été révélée par son avocat Salah Zahaf.
"Il a été libéré aujourd'hui et se trouve actuellement dans un hôtel à Tripoli. Nous sommes en train d'achever les procédures administratives pour qu'il puisse quitter le pays", a déclaré Me Zahaf.
Max Gödli pourrait obtenir son visa de sortie et rentrer en Suisse dès samedi, selon Amnesty International. "Plus rien ne peut être retenu contre lui. Plus rien ne permet de le garder en Libye", a déclaré la porte-parole de l'organisation Manon Schick.
"Apparemment, il n'a pas encore les papiers nécessaires pour quitter la Libye. Il ne pourra pas les obtenir demain car le vendredi est un jour ferié, mais il devrait pouvoir recevoir un visa dès samedi", a-t-elle indiqué.
De son côté, le Département fédéral des affaires étrangères n'a pas voulu s'exprimer au sujet de la libération de M. Göldi.
M. Göldi avait été arrêté en 2008 en représailles à l'arrestation musclée à Genève en juillet 2008 d'Hannibal Kadhafi, sur une plainte de deux domestiques l'accusant de mauvais traitements.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS