Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Les Suisses sont toujours plus friands de produits issus du commerce équitable. Malgré un tassement de la consommation, Max Havelaar a vu son chiffre d'affaires en Suisse progresser l'an dernier de 2,6% à 271,9 millions de francs.
La croissance a été portée par les textiles, dont les ventes ont bondi de plus de deux tiers, ainsi que les ananas et bananes bio, a indiqué la Fondation Max Havelaar. Les bananes restent de loin le produit le plus vendu, avec une part de marché de plus de 50% depuis des années.
En raison de la conjoncture maussade, les fleurs ont accusé un léger recul. Elles restent néanmoins le deuxième produit le plus écoulé. Les ventes dans le secteur de la consommation hors domicile ont elles augmenté de 3,4%. Des acteurs clés de la restauration ont fortement développé leur assortiment, souligne Max Havelaar.
Les producteurs qui ont écoulé sur le marché suisse des marchandises certifiées Fairtrade ont réalisé en 2009 des recettes directes de 62,7 millions de francs. D'après la Fondation, ce montant est d'environ 17% plus élevé que ce qu'ils auraient perçu dans le cadre du commerce conventionnel.
Sur le plan mondial, le chiffre d'affaires de la Fondation a augmenté de 15% à 4,8 milliards de francs. Max Havelaar a réussi pour la première fois à gagner à sa cause de grandes multinationales. Nestlé et Cadbury ont notamment chacune lancé en Grande-Bretagne et en Irlande un produit portant le label Fairtrade.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS