Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

McAfee n'est impliqué "dans aucune affaire" illégale au Belize

Le pionnier des logiciels anti-virus John McAfee a répété jeudi à Miami (Floride) n'avoir "rien à voir" avec le meurtre de son voisin au Belize. Les autorités de ce pays souhaitent l'entendre, au lendemain de son retour aux Etats-Unis après une cavale rocambolesque.

"Je n'ai rien à voir avec cette histoire", a assuré l'excentrique millionnaire, dont la cavale entamée après le meurtre de son voisin au Belize a pris fin avec son arrestation au Guatemala le 5 décembre. Expulsé du pays, l'Américain est arrivé mercredi soir à Miami.

Un coup monté

"Je n'ai été inculpé de rien, toute cette affaire est un complot monté contre moi dans un pays miné par la corruption", a poursuivi M. McAfee, qui s'exprimait devant des dizaines de journalistes à la porte de son hôtel de Miami. "Ici, je n'ai jamais eu aucun problème avec la loi, je ne suis impliqué dans aucune affaire" illégale, a-t-il poursuivi.

"Mon projet, c'est de rester ici pour le moment - je ne sais pas combien de temps - et de faire venir (mes amies) Samantha et Amy ici, en sécurité, et ensuite d'aller à Portland", a poursuivi celui dont on disait qu'il menait une vie de pacha sur une île paradisiaque du Belize avant l'éclatement de cette affaire.

Déclarations fantaisistes

M. McAfee était passé à la clandestinité en novembre, peu après le décès de son voisin Gregory Faull, retrouvé mort dans la piscine de son domicile sur l'île d'Ambergris Caye, au large du Belize, dans la mer des Caraïbes. Cet Américain avait été tué par balles.

Dans un scénario digne d'Hollywood, le millionnaire avait pris fuite avec sa petite amie, Samantha, âgée de 20 ans, multipliant fausses pistes et déclarations fantaisistes sur son blog. Les autorités du Belize, qui n'ont retenu aucune charge contre John McAfee, souhaitent l'interroger dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de M. Faull.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.