Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - A moins de 30 jours des séries du 100 m aux JO, l'Américain Tyson Gay a remporté un succès psychologiquement important sur la ligne droite au meeting de Paris (Ligue de diamant).
Son chrono de 9''99 n'aura toutefois pas de quoi effrayer les meilleurs Jamaïcains.
"J'ai commis une erreur au départ en me relevant un peu trop tard", a analysé à chaud Tyson Gay, qui a néanmoins trouvé l'énergie pour dépasser dans les dix derniers mètres son compatriote Justin Gatlin (2e en 10''03). Au passage, le triple champion du monde 2007 a signé son 31e chrono sous les 10'' (par vent nul), assez loin toutefois de ses 9''86 des sélections américaines.
Troisième en 10''08, le Français Christophe Lemaitre s'est offert le scalp de quelques cadors (Michael Rodgers, Michael Frater...) tout en peinant dans le premier tiers de la course. Le Savoyard aura sans doute une meilleure carte à jouer sur 200 m aux JO, même s'il n'a pas encore choisi sa distance.
David Rudisha est passé tout près de son record du monde du 800 m. Une erreur de son lièvre attitré Sammy Tangui, resté scotché dans ses starting-blocks, a empêché le Kényan de devenir le premier homme sous les 1'41''. Partie remise sans doute, au vu de sa démonstration: en 1'41''54, l'élégant et puissant Masaï a réalisé le septième temps de l'histoire, à 0''53 de son record du monde. "Je pense que Sammy (le lièvre) n'a pas entendu le coup de pistolet, mais je suis heureux", a déclaré Rudisha, plus que jamais seul sur sa planète sur le double tour de piste.
La nouvelle génération des jeunes prodiges d'Afrique de l'Est est sans pitié pour les anciens. L'Ethiopien Kenenisa Bekele, qui a écrasé le demi-fond prolongé pendant près d'une décennie avec notamment trois titres olympiques, a subi une sévère défaite sur 5000 m: 9e en 12'55''79. Un temps excellent... mais loin pourtant de ses deux compatriotes au palmarès encore quasi vierge, Dejen Gebremeskel et Hajos Gebrhiwet. Le premier, âgé de 22 ans, a pulvérisé le meilleur chrono de l'année en 12'46''81, tandis que Gebrhiwet, 18 ans, battait le record du monde juniors (2e en 12'47''53). Aux Jeux, Bekele devra se contenter du 10'000 m.
Autre révélation de la soirée, la Marocaine Mariem Selsouli a couvert le 1500 m le plus rapide depuis six ans en 3'56''15.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS