Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe pharmaceutique américain Merck a annoncé vendredi une baisse de 11% de son bénéfice net à 1,79 milliard de dollars (1,76 milliard de francs) pour le deuxième trimestre, dépassant toutefois les attentes. Il a maintenu ses prévisions annuelles.

Le bénéfice courant par action s'affiche à 1,05 dollar, au-delà du 1,01 dollar attendu par les analystes. Le chiffre d'affaires, en hausse de 1,3% à 12,31 milliards, a progressé plus qu'attendu par les investisseurs, qui attendaient en moyenne 12,16 milliards de dollars.

Le PDG Kenneth Frazier, cité dans un communiqué a indiqué que le groupe espérait demander six autorisations de mise sur le marché d'ici 18 mois, notamment pour le suvorexant contre l'insomnie et l'odanacatib contre l'ostéoporose.

Le laboratoire du New Jersey a noté que sans le raffermissement du dollar, ses ventes auraient progressé de 5%. Les ventes dans les pays émergents ont progressé de 18%, dont 27% rien que pour la Chine.

Les ventes ont notamment augmenté de 2% dans la pharmacie, à 10,6 milliards de dollars, de 8% dans la santé animale à 865 millions de dollars, et de 2% dans les produits de grande consommation, qui comprennent les médicaments sans ordonnance comme l'anti-allergies Claritin et les crèmes solaires Coppertone.

Pour l'ensemble de l'année 2012, Merck a confirmé tabler sur un bénéfice par action de 3,75 à 3,85 dollars hors éléments exceptionnels, avec un chiffre d'affaires globalement stable à taux de changes constants par rapport à 2011, où il avait atteint 48 milliards.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS