Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La direction de Merck Serono a accepté lundi de prolonger le délai de consultation de trois semaines pour les 1250 employés du site de Genève. Le personnel et le syndicat Unia ont accepté en conséquence lundi de suspendre leur préavis de grève pour mardi.

"Le personnel et Unia acceptent de suspendre leur préavis de grève, sous certaines conditions qui devront être négociées cette semaine. Ils entendent ainsi donner une chance à de véritables négociations", ont affirmé les représentants du personnel sur leur site internet.

Jeudi dernier, plus de 600 employés de Merck Serono avaient décidé en assemblée générale d'adresser un préavis de grève à la direction pour mardi. Une nouvelle assemblée générale reste prévue mardi après-midi pour faire le point des actions futures.

Le délai de consultation fixé par la direction lors de l'annonce des suppressions d'emploi le 24 avril se terminait à l'origine mercredi. Le syndicat Unia et le personnel avaient jugé insuffisant ce délai pour trouver des alternatives à la fermeture du site.

ATS