Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe pharmaceutique Merck Serono a annoncé mardi le lancement d'une troisième spin-off, Asceneuron, dans le cadre de son programme de restructuration. L'investissement de six millions de francs a pour but de développer des thérapies pour le traitement de la maladie d'Alzheimer.

Asceneuron se consacrera au développement de molécules thérapeutiques destinées au traitement de la maladie d'Alzheimer et aux pathologies associées à la protéine Tau, a précisé le groupe.

Le président du conseil d'administration de Merck Serono François Naef a affirmé que la création de cette nouvelle société "représente une opportunité unique de poursuivre le développement de solutions thérapeutiques nécessaires dans ce domaine qui ne fait plus partie des priorités actuelles du groupe".

Huit salariés

Asceneuron emploiera dans un premier temps huit personnes, actuellement salariées de Merck Serono. Elles développeront les programmes de Merck Serono consacrés à la maladie d'Alzheimer et rechercheront des partenariats et des opportunités d'acquisition de licences en vue d'un développement futur.

Après l'annonce de la création de Prexton Therapeutics et de Quartz Bio, Asceneuron est la troisième société à bénéficier du programme d'aide à la création d'entreprises lancé en avril dernier par Merck Serono, au moment de la fermeture du site de Genève.

Le groupe s'est engagé à consacrer 30 millions d'euros (36 millions de francs) pour soutenir la création de spin-off et de start-up axées sur la poursuite des activités de Merck Serono et de l'exploitation des molécules de son portefeuille. Il veut ainsi aider au reclassement d'une partie des 1250 employés dont le poste a été supprimé à Genève.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS