Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Meredith ne veut plus du magazine Time, racheté il y a quatre mois

Meredith veut se séparer du magazine qui tire à trois millions d'exemplaires (archives).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Le groupe américain de média et de marketing Meredith cherche un acquéreur pour quatre magazines, dont les célèbres Time, Fortune et Sports Illustrated, qu'il a rachetés pourtant il y a moins de quatre mois.

Meredith a également annoncé mercredi un plan d'économie, qui doit lui permettre de réduire ses coûts annuels de 400 à 500 millions de dollars (jusqu'à 470 millions de francs) sur les deux premières années suivant l'acquisition de Time Inc.

Ce plan prévoit notamment la suppression de 1200 postes, qui s'ajoutent aux 600 déjà supprimés pour réduire les coûts de fonctionnement du groupe.

Après revue stratégique des actifs acquis avec le groupe Time Inc. pour quelque 2,8 milliards de dollars fin novembre, Meredith a décidé de vendre quatre titres récupérés lors du rachat, l'étendard Time, ainsi que les magazines Sports Illustrated, Fortune et Money.

Meredith indique avoir reçu des marques d'intérêt, sans plus de précision.

Selon le rapport annuel 2016 de Time Inc., Time avait une diffusion de 3 millions d'exemplaires, tout comme Sports Illustrated, contre 1,55 million pour Money et 830'000 pour Fortune.

Meredith conserve le titre le plus populaire du groupe Time Inc., à savoir le magazine People, vendu à 3,4 millions d'exemplaires en moyenne, selon le même rapport annuel.

Pour le reste, le portefeuille hérité de Time Inc. compte essentiellement des magazines de niche, dirigés vers un lectorat ciblé, comme Essence, dédié à la communauté afro-américaine, ou Southern Living, consacré au style de vie du sud des Etats-Unis.

Parmi les financements obtenus par Meredith pour boucler l'acquisition de Time Inc, figuraient 650 millions de dollars prêtés par Koch Equity Development, un fonds qui appartient aux frères Charles et David Koch, des milliardaires proches de l'aile droite du parti républicain.

Time Inc. était le résultat d'une scission opérée en juin 2014 par le groupe de médias et de cinéma américain Timer Warner, qui souhaitait se défaire de ses activités dans la presse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.