Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Angela Merkel a lancé vendredi une mise en garde contre les risques de chaos qu'entraînerait un vote négatif du Bundestag sur l'ouverture de négociations avec la Grèce pour l'octroi d'un troisième plan d'aide à Athènes. Le Bundestag doit se prononcer dans la journée.

"Les avantages du résultat de lundi dépassent-ils les inconvénients? Ma réponse est un 'oui' plein de conviction", a déclaré la chancelière allemande devant la chambre basse du Parlement fédéral, en référence aux conditions posées lundi à une nouvelle aide et validées jeudi par le Parlement grec.

"L'alternative à cet accord ne serait pas une sortie provisoire de la zone euro (...) mais plutôt un chaos prévisible", a ajouté la dirigeante conservatrice.

Angela Merkel a ouvert le débat à l'issue duquel le Bundestag procédera au vote. Les députés devraient se prononcer à une large majorité en faveur de l'ouverture de négociations, en dépit des réserves émises par une partie des conservateurs.

ATS