Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La pression s'est accentuée tout au long de la journée Donald Trump, invité par ses partenaires du G20 à revenir sur sa décision de sortir de l'accord de Paris sur le climat et à assouplir sa position en matière de protectionnisme économique.

KEYSTONE/AP/MARKUS SCHREIBER

(sda-ats)

Angela Merkel a prédit vendredi une longue nuit de négociations entre les membres du G20 réunis en sommet à Hambourg pour parvenir à un communiqué final. Donald Trump s'est lui entretenu pour la première fois avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Sur le commerce, pratiquement tout le monde croit en la nécessité d'un commerce libre mais aussi équitable. Cependant, je peux avancer qu'en ce qui concerne le commerce dans le communiqué, les sherpas ont encore beaucoup de travail devant eux cette nuit", a dit la chancelière allemande, hôtesse du sommet qui se déroule jusqu'à samedi.

"J'espère qu'ils pourront nous apporter un bon résultat cette nuit. Mais là, les discussions sont très difficiles", a-t-elle souligné au terme de la première journée de discussions entre les chefs d'Etat et de gouvernement des 19 principales économies de la planète et des représentants de l'Union européenne.

Terrorisme

Les participants ne sont parvenus à se mettre d'accord que sur la seule question de la lutte contre le financement du terrorisme.

"Cette déclaration spécifique contient des mesures qui vont dans le sens d'un renforcement du groupe d'action financière (Gafi, un organe de l'OCDE), de ses capacités juridiques, financières et de ses capacités d'intervention partout dans le monde", souligne un diplomate.

Projet de communiqué

Selon un projet de communiqué final obtenu par l'AFP, le sommet compte prendre acte de l'isolement de Washington sur le climat en soulignant que tous les autres Etats du forum appliqueront l'accord de Paris.

Selon une source proche des négociations, un passage du projet de déclaration finale du sommet, plutôt favorable aux énergies fossiles, est encore âprement discuté entre les négociateurs. Certains pays tentent de le faire retirer.

"Etant donné l'importance de l'accès à l'énergie et de la sécurité énergétique (...), les Etats-Unis vont travailler étroitement avec d'autres partenaires pour faciliter leur accès et leur utilisation plus propre et efficace des énergies fossiles, et les aider à déployer des énergies renouvelables et d'autres sources d'énergie propre", dit ce passage, à contre-courant de la tendance générale hostile aux énergies carbonées.

Si cette phrase était maintenue, elle serait perçue comme une victoire américaine.

Rencontre Trump-Poutine

Les présidents étasunien et russe se sont eux rencontrés pour la première fois en marge du sommet. Leur entretien a duré deux heures et demie. Il y a eu une "alchimie positive" entre eux, a commenté ensuite le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, précisant que "tous les sujets ont été abordés".

Donald Trump a auparavant dit qu'il souhaitait trouver des moyens de travailler avec son homologue russe, un objectif rendu difficile par les camps adverses soutenus par les deux pays dans les conflits ukrainien et syrien, et les accusations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

Manifestations houleuses

Cette rencontre, et le sommet, interviennent dans une atmosphère tendue, perturbé par de multiples heurts entre policiers et militants anti mondialistes dans les rues de Hambourg.

Un policier pris à partie par plusieurs personnes au cours d'un vol commis en marge d'une manifestation contre le G20 a effectué "un tir de sommation" pour se dégager et se mettre en sécurité, a annoncé la police.

Angela Merkel a qualifié d'"inacceptables" les manifestations violentes, qui "mettent des vies en péril". Des voitures de police ont été incendiées, environ 196 policiers légèrement blessés et au moins 70 personnes arrêtées, selon la police.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS