Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La fête de Noël a de nouveau été endeuillée cette année au Nigeria par une attaque contre une église mardi dans le nord-est du pays. Six personnes, dont un prêtre ont été tuées dans le village de Peri (nord-est), ont indiqué la police et des habitants.

Les hommes armés ont ensuite bouté le feu au bâtiment, ont-ils précisé. Selon des habitants, les assaillants ont également mis le feu à des habitations voisines de l'église.

Peri est situé à deux kilomètres de la ville de Potiskum, la capitale économique de l'Etat de Yobe. Alors que la population de l'Etat est majoritairement musulmane, Potiskum compte une importante minorité chrétienne.

Pas de revendication

Les attaques n'ont pas été revendiquées pour l'heure, mais le groupe islamiste radical Boko Haram, affilié à Al-Qaïda, a déjà mené plusieurs attentats similaires, ciblant fréquemment des églises les jours de culte.

En 2011, 44 personnes avaient été tuées le jour de Noël dans le nord et le centre du Nigeria dans une série d'attaques attribuées à Boko Haram, dont 35 dans un attentat à la bombe contre une église.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS