Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ennuis s'accumulent pour Lionel Messi. Privé de terrain en raison d'une blessure, l'attaquant du Barça a appris jeudi qu'il ne couperait pas à un procès pour fraude fiscale.

La star argentine et son père Jorge vont en effet être jugés en Espagne pour répondre de présumés délits de fraude fiscale, a annoncé jeudi le tribunal supérieur de justice de Catalogne. "L'ouverture du procès est accordée, pour les trois délits à l'encontre du Trésor dont sont accusés Jorge Horacio Messi Perez (le père) et Lionel Andrés Messi Cuccittini", a écrit le juge chargé du dossier dans son ordonnance de renvoi, datée de mercredi. Cette "décision est ferme et sans appel", a rappelé le magistrat.

Le juge n'a pas suivi le procureur du tribunal de Barcelone qui recommandait de ne juger que le père, en estimant que le joueur n'avait pas eu connaissance de la fraude. Messi et son père sont soupçonnés depuis 2013 d'avoir évité le versement de 4,16 millions d'euros d'impôts, pour les droits perçus pour l'utilisation de l'image du footballeur entre 2007 et 2009. Une fraude fiscale qui aurait été réalisée par le biais de sociétés fictives, au Bélize et en Uruguay, considérés à l'époque comme des paradis fiscaux.

Le parquet n'avait requis le renvoi que du père de Messi, soulignant que l'attaquant lui avait toujours laissé gérer ses affaires et lui faisait "aveuglément" confiance. Mais le juge d'instruction n'a pas retenu ces arguments, estimant que des "indices de la commission d'un délit" existaient bien pour les deux.

L'avocat de l'Etat, représentant le Trésor public, a demandé que père et fils soient condamnés pour trois délits de fraude fiscale. Chaque délit est passible de 7 mois et demi de prison, et par conséquent les deux hommes risquent 22,5 mois de prison. Toutefois, il est rare que les peines de prison inférieures à deux ans soient mises à exécution en Espagne. Une amende d'un montant comparable à celui de la fraude a également été demandée.

Le procès, dont la date n'a pas encore été fixée, se tiendra à Vilanova I la Geltru, le tribunal dont dépend le joueur argentin, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Barcelone. Cette nouvelle intervient à un moment délicat pour l'attaquant de 28 ans, victime il y à peine deux semaines d'une des plus graves blessures de sa carrière (déchirure des ligaments du genou gauche), lors d'un match contre Las Palmas. Messi, qui est arrêté pour huit semaines, devrait être de retour pour le choc contre le Real Madrid prévu le 22 novembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS