Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe diversifié zougois Metall Zug a vu son bénéfice net fondre d'un tiers en 2011, à 63,4 millions de francs contre 92,3 millions l'année précédente. Le développement défavorable des marchés financiers l'a impacté à hauteur de 21,5 millions, explique-t-il mardi.

Le résultat opérationnel (EBIT) est pour sa part ressorti à 96,7 millions de francs, soit 8,7 millions de moins que lors de l'exercice record 2010. Quant au chiffre d'affaires, il s'est effrité de 1,4%, à 864,2 millions. En monnaies locales, les ventes présentent toutefois une croissance de 5%.

Les résultats détaillés pour 2011 seront présentés le 12 avril. Compte tenu d'une marche des affaires qualifiée de "stable", le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 22 juin un dividende inchangé de 5,50 francs par action nominative de série A, et de 55 francs par action nominative de série B, pour un total de 24,8 millions de francs.

Metall Zug, qui emploie plus de 3000 personnes, est actif notamment dans les appareils ménagers (firmes V-ZUG, SIBIR, Gehrig), les installations de stérilisation d'instruments médicaux (Belimed), le traitement de câbles (Schleuniger) et l'immobilier. Il avait annoncé il y a près d'un an qu'il comptait se séparer cette année de cette dernière activité, précisant mardi que l'opération était désormais en cours.

ATS