Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Metin Arditi va démissionner de la présidence de la fondation de l'Orchestre de la Suisse romande (OSR) au 30 juin 2013 après avoir occupé cette fonction pendant treize ans. Ce philantrope veut se consacrer à ses activités pour la promotion de la paix au Proche-Orient.

Sa démission est aussi liée à sa récente nomination comme ambassadeur de bonne volonté à l'UNESCO, a-t-il expliqué jeudi à l'ats en revenant sur une information parue dans "La Tribune de Genève". "C'est le bon timing", affirme l'écrivain qui s'occupe désormais presque uniquement de philantropie.

Il a annoncé sa démission en même temps que le vice-président Rémy Bersier et qu'une membre du bureau. Ces départs n'interviennent pas du tout dans une situation de crise, selon M.Arditi. Il relève qu'il est de plus en plus difficile d'assurer une activité de milice au 21e siècle.

Continuité

Un nouveau président sera nommé fin mars. Cette personne travaillera ainsi trois mois avec Metin Arditi, le temps d'assurer une certaine continuité et de mettre sur pied une nouvelle équipe.

Entretemps, un nouveau directeur général sera entré en fonction, à savoir le Néerlandais Henk Swinnen. Il reprendra en février 2013 le poste laissé vacant suite au départ précipité de Miguel Esteban seulement sept mois après son entrée en fonction.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS