Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le procureur requiert la prison à vie et l'internement contre un Suisse de 43 ans qui est accusé d'avoir tué deux femmes en février 2009 à Zoug. L'homme est en détention préventive depuis son arrestation en avril 2009.

L'instruction est terminée. L'homme n'a fait que des aveux partiels, a indiqué lundi le Ministère public du canton de Zoug. Les faits remontent au 17 février. Selon le Ministère public, l'accusé est arrivé chez ses futures victimes vers 09h45. La locataire, âgée de 54 ans, connaissait le prévenu qui avait travaillé comme monteur dans l'appartement.

Bijoux, montres et cartes de crédit

Une amie de la locataire, âgée de 36 ans, se trouvait aussi dans l'appartement. L'homme les a neutralisées, leur a ligoté les pieds et les mains et leur a collé de la bande adhésive sur la bouche. Il a étranglé la femme de 36 ans avant de tuer la locataire.

L'homme a pris des bijoux, des montres et de l'argent. Il a aussi dérobé des cartes de crédit. Pour éliminer les traces, il a mis le feu à une couverture et à des vêtements avant de quitter l'appartement.

500'000 francs

Le feu s'est rapidement éteint. Les dégâts sont toutefois estimés à 500'000 francs. Les corps n'ont été découverts que le 27 février. Une amie de la locataire avait téléphoné à la police car elle était inquiète de ne pas avoir de nouvelles.

Le Ministère public accuse l'homme d'assassinats, de vol, d'escroqueries et d'incendie intentionnel. La date du procès n'est pas encore fixée.

ATS