Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme de 35 ans accusé d'avoir abattu en 2011 un policier bernois à Schafhausen, dans l'Emmental, devra répondre d'assassinat et de tentative d'assassinat. La mort de ce père de famille avait provoqué la consternation au sein de la police bernoise.

Le prévenu se trouve en exécution anticipée de la peine, a annoncé mardi le Ministère public régional qui a transmis son ordonnance de mise en accusation. L'accusé, qui a en grande partie reconnu les faits, devra également répondre de mise en danger de la vie d'autrui et de violences ou menaces contre des fonctionnaires.

Au matin du 24 mai 2011, deux collaborateurs de la police cantonale bernoise ainsi qu'un huissier aux poursuites avaient été chargés de l'expulsion du locataire d'un appartement à Schafhausen. L'accusé avait alors soudain tiré plusieurs coups de feu en direction des fonctionnaires avec son ancienne arme militaire.

Un policier âgé de 39 ans avait été mortellement blessé au thorax et à l'abdomen. Les investigations avaient permis d'établir que le port d'un gilet pare-balles n'aurait pas pu empêcher son décès. Le deuxième agent âgé de 29 ans avait été blessé par balle au bras.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS