Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'enquête sur le meurtre en décembre à Athènes de l'écrivain grec Menis Koumandareas a bénéficié d'un indice inhabituel, a indiqué une source policière. L'information se trouvait au coeur même du dernier livre de l'écrivain évoquant le suspect, mis en examen vendredi.

Menis Koumandareas, un des auteurs les plus connus de Grèce, évoquait aussi le mobile probable, une transaction immobilière. Agé de 83 ans, il a été découvert mort début décembre à son domicile d'Athènes, étranglé, a indiqué la police. L'auteur "parlait du suspect dans son livre", intitulé "Le trésor du temps", a indiqué une source policière.

Le suspect, âgé de 25 ans, a été mis en examen vendredi pour le meurtre dont il nie la préméditation. Il connaissait l'écrivain depuis six ans et ce dernier l'aidait régulièrement en lui prêtant de l'argent, a indiqué son avocat à la presse.

Dans son ultime roman, à connotation autobiographique, Menis Koumandereas met en scène ses liens avec un jeune homme originaire de Roumanie, comme le suspect. Il évoque également la vente d'un bien immobilier, après la mort de sa femme, dont le produit serait le mobile de l'agression mortelle.

Mobile financier

Menis Koumandareas avait été découvert mort, étranglé, avec des traces de coups au ventre et au visage, le 6 décembre, dans son appartement de Kypseli, quartier populaire d'Athènes.

La police soupçonne le jeune homme, ainsi qu'un complice également arrêté, d'avoir voulu lui soutirer l'argent de la transaction. Le meurtrier présumé reconnaît avoir rencontré la victime le soir de sa mort, mais affirme qu'il est décédé en chutant dans son appartement.

Auteur d'une vingtaine de romans, nouvelles et essais depuis les années 60, traduit dans de nombreuses langues, Menis Koumandareas s'était vu décerner deux fois le prix d'Etat grec de littérature.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS