Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois séismes compris entre 6,5 et 6,9 sur l'échelle de Richter ont ébranlé le Mexique en moins de 24 heures mais apparemment sans faire de dégâts. Le premier a eu lieu à quelques centaines de kilomètres de Mexico, le deuxième au large de la côte pacifique et le troisième dans le nord-ouest du pays.

Le premier séisme a été ressenti mercredi dans la capitale, où des bâtiments ont été ébranlés. Des gens affolés se sont précipités dans la rue, mais aucune victime n'a été signalée. La secousse n'a semble-t-il pas non plus fait de dégâts importants.

Le centre américain de veille géologique (USGS) a d'abord fait état d'une secousse de 7 degrés de magnitude, avant de ramener son estimation à 6,5. L'épicentre a été localisé à 384 km à l'ouest-sud-ouest de Mexico, dans l'Etat occidental de Michoacan, et à 20 km de profondeur. Le Service sismologique national (SMN) l'a situé à 6,4 degrés sur l'échelle de Richter.

L'Ouest secoué

Le deuxième séisme de 6,9 degrés de magnitude s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi au large de la côte pacifique du Mexique. Il ne semble pas non plus avoir fait de dégâts ou de victimes.

Cette secousse a eu lieu vers 00h15 locales (09h15 jeudi en Suisse) dans le Golfe de Californie, à 143 km de la ville de Guerrero Negro, en Basse-Californie, selon l'USGS. Les services sismologiques mexicains l'ont situé, eux, à 109 km de Guerrero Negro.

Environ neuf heures après le deuxième tremblement de terre, un troisième séisme d'une magnitude de 6,9 a été enregistré dans le nord-ouest. Là encore, aucune victime ni dégâts n'était à déplorer, selon les autorités mexicaines. L'épicentre de ce séisme a été localisé à 150 km à l'ouest de La Dolce, à une profondeur de 10 km, dans une région peu peuplée, selon l'USGS.

D'autres tremblements de terre ont secoué le Mexique au cours des 30 derniers jours. Le plus violent, d'une magnitude de 7,4 degrés a fait d'importants dégâts, le 20 mars, dans le Sud-Ouest. Il a été suivi de nombreuses répliques.

ATS