Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des tests ADN ont permis d'identifier certains restes humains comme leur appartenant dans une maison où plusieurs barils remplis d'acide ont été découverts la semaine dernière.

KEYSTONE/EPA EFE/CARLOS ZEPEDA

(sda-ats)

Trois étudiants portés disparus ont été tués le mois dernier dans l'Etat de Jalisco, au nord-ouest du Mexique, ont annoncé lundi les autorités. Leurs corps a été dissous dans de l'acide par des criminels les ayant confondus avec des membres d'une bande rivale.

Les trois étudiants ont été enlevés par au moins six personnes dans la ville de Tonala après que leur voiture est tombée en panne. Ils ont été torturés et tués, a dit le procureur de l'Etat de Jalisco. "Leurs corps ont ensuite été dissous dans de l'acide afin qu'il ne reste aucune trace d'eux", a précisé le parquet.

Des tests ADN ont permis d'identifier certains restes humains comme leur appartenant dans une maison où plusieurs barils remplis d'acide ont été découverts la semaine dernière. Deux personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête, toujours en cours.

Les trois étudiants en cinéma avaient disparu au retour d'un tournage à l'extérieur de la ville de Guadalajara dans le cadre de leurs études à l'université. Leur disparition avait déclenché plusieurs manifestations dans le pays, et les réalisateurs mexicains oscarisés Guillermo del Toro et Alfonso Cuaron avaient exprimé leur soutien aux étudiants.

Record de meurtres

Les groupes criminels mexicains procèdent régulièrement à des enlèvements. Ils brûlent ou démembrent les corps de leurs victimes avant de jeter leurs restes dans des tombes clandestines.

En 2014, 43 étudiants ont disparu à Ayotzinapa après avoir été enlevés par des policiers corrompus qui les ont ensuite remis à des membres d'un cartel de la drogue. Ils ont été abattus et leurs corps incinérés, puis leurs cendres jetées dans une rivière.

Plus de 25'000 meurtres ont été commis au Mexique en 2017, un record. Les cartels de la drogue ont tendance à se scinder en petits groupes, très violents, malgré la lutte menée depuis plus de dix ans par l'armée contre les narcotrafiquants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS