Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe thounois Meyer Burger est bien engagé sur la voie du redressement financier (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Meyer Burger confirme son redressement après avoir réduit de près de moitié l'ampleur de ses chiffres rouges l'an passé. Le spécialiste bernois du photovoltaïque a essuyé une perte nette de 97,1 millions de francs, contre un débours de 169 millions en 2015.

Le chiffre d'affaires affiche pour sa part un taux de croissance de 40% pour un montant de 453,1 millions de francs, a indiqué mercredi le groupe basé à Thoune (BE) et qui sort d'une période très difficile. Les entrées de commandes, arrêtées à fin 2016, sont en augmentation de 9% à 455,6 millions.

Sur le plan opérationnel, l'entreprise a renoué d'ores et déjà avec les chiffres noirs en dégageant un excédent brut (EBITDA) de 10,5 millions de francs, contre un déficit de 55,9 millions un an plus tôt. La somme intègre 3,5 millions comptés au titre du programme de restructuration.

En ce qui concerne l'exercice en cours, Meyer Burger se montre confiant. Le groupe thounois anticipe un chiffre d'affaires stable par rapport à 2016 et une amélioration notable de sa rentabilité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS