Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Novak Djokovic rencontrera Andy Murray dimanche en finale du Masters 1000 de Miami. Vendredi, le no 1 mondial s'est imposé face à l'Argentin Juan Monaco 6-0, 7-6 (7/5) en demi-finale.
No 4 mondial, Andy Murray s'était qualifié quelques heures auparavant sans avoir eu à défier Rafael Nadal, forfait en raison d'une blessure au genou gauche.
L'Ecossais et le Serbe se sont déjà affrontés deux fois cette saison pour un bilan d'une victoire chacun (Djokovic en demi-finale de l'Open d'Australie et Murray en demi-finale à Dubaï). Le Britannique est l'un des deux seuls joueurs, avec Roger Federer, à avoir battu Djokovic en 2012.
"Nole", qui a remporté les trois derniers tournois du Grand Chelem, disputera sa quatrième finale sur l'île de Key Biscayne, où il est tenant du titre. Il y a aussi gagné en 2007 son premier grand titre et s'est incliné en finale en 2009 devant Murray.
En cas de succès dimanche, le Serbe deviendrait le troisième joueur à s'imposer au moins trois fois en Floride, après les Américains Andre Agassi et Pete Sampras.
Le natif de Belgrade s'est imposé pour la cinquième fois en autant de matches face à Monaco, qui avait notamment battu les Américains Andy Roddick et Mardy Fish pour se hisser jusqu'à la deuxième demi-finale de Masters 1000 de sa carrière.
La partie a été très contrastée avec un Djokovic impérial et un Monaco complètement inoffensif dans le premier set, lors duquel l'Argentin de 28 ans n'a marqué que huit points, dont deux sur double faute adverse.
Le match s'est en effet équilibré dans le second set, où l'Argentin a mis la pression sur un Djokovic qui n'était pas souverain au service. Et comme jeudi en quart de finale face à l'Espagnol David Ferrer, le Serbe a perdu son service alors qu'il servait pour le match avec un break d'avance.
Dans le tie break, il a manqué sa première balle de match à 6/4 sur une grosse faute de coup droit mais a pu cueillir la victoire lors du point suivant sur une erreur de Monaco.

ATS