Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Michael Lammer est en train de jouer, à 29 ans, le tournoi de sa vie à Bâle. Issu des qualifications, le Zurichois s'est hissé en huitième de finale.
Michael Lammer (ATP 327) a signé la plus belle perf' de sa carrière en s'imposant 6-4 6-3 en moins d'une heure contre Mikhaïl Youzhny (ATP 37). Même s'il ne possède plus l'inspiration qui lui avait permis de jouer l'an dernier les demi-finales de l'US Open, le Russe sortait tout de même d'un quart de finale à Pékin et d'une demi-finale à St-Petersbourg.
Très solide à l'engagement - 6 aces, 65 % de réussite en 1ère balle et 80 % des points gagnés sur son premier service -, Michael Lammer a toujours fait la course en tête dans ce match. Il a évolué dans le même registre que lors des qualifications marquées par ses victoires samedi sur l'espoir australien Bernard Tomic (ATP 42) et dimanche sur Marco Chiudinelli.
Au prochain tour, Michael Lammer sera opposé à Marcos Baghdatis (ATP 59). On rappellera que le Chypriote a écarté une balle de match lundi contre Viktor Troicki (no 8).
En gagnant ses trois matches à Bâle, Michael Lammer est déjà assuré d'empocher un chèque de 16 700 euros - il égale pratiquement en quatre jours ses gains de l'année - et de cueillir 46 points ATP qui lui assurent un bond de 50 places au prochain classement.

ATS