Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Michael Moore et son regard acéré sur les dérives de son pays (archives)

KEYSTONE/AP Dog Eat Dog Films

(sda-ats)

Après avoir dépeint les dérives de l'Amérique au moyen de plusieurs films et documentaires, dont le fameux "Bowling for Columbine", Michael Moore s'attaque désormais à Donald Trump. Son nouveau one man show a été lancé vendredi soir à New York.

Musique classique pour dramatiser l'événement, Michael Moore apparaît en ouverture de spectacle sur fond d'immense drapeau américain doté de sa célèbre casquette bleue. Près d'un millier de spectateurs ont goûté vendredi soir au Belasco Theater de New York à la première de son one man show baptisé "Terms of my Surrender".

"Il était évident que Donald Trump allait remporter la présidentielle", lance en guise de plaisanterie l'un des plus violents pourfendeurs outre-Atlantique du magnat de l'immobilier devenu candidat à la Maison-Blanche avant de remporter la mise.

Pendant près de deux heures, Michael Moore va ensuite égratigner l'actuel président des Etats-Unis. Il va poursuivre son entreprise de démolition pendant 13 semaines, jusqu'au 22 octobre prochain.

ATS