Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Michael Phelps est entré dans les annales mardi à Londres en devenant le sportif le plus médaillé de l'histoire des Jeux.
Il a décroché les 18e et 19e podiums olympiques de sa formidable carrière au terme du 200 m papillon et du 4 x 200 m nage libre. L'immense champion de Baltimore dépasse ainsi d'une unité les 18 médailles gagnées par la gymnaste soviétique Larissa Latynina entre 1956 et 1964. Et ce n'est pas fini.
Phelps, 27 ans, a paru soulagé et épuisé à la fois au terme de son exploit, attendu certes mais qui ne s'est concrétisé qu'au terme du relais final où la pression était forte pour lui. Car moins d'une heure plus tôt, l'invincible avait subi une très étonnante défaite sur le 200 m papillon, sa distance fétiche, battu sur le fil par l'inattendu Sud-Africain Chad le Clos.
S'il n'a pas été flamboyant ce mardi dans l'Aquatics Center londonien, l'élève de Bob Bowman a su garder les épaules assez solides, malgré le poids de l'histoire, pour "assurer" au terme d'un relais gagné en 6'59''70, devant la France à trois secondes - avec un Yannick Agnel une nouvelle fois épatant sur le dernier relais - et les étonnants Chinois.
Au-delà du nombre incroyable de 19 médailles gagnées par Phelps sur les trois dernières éditions des Jeux olympiques, c'est la qualité de ces récompenses qui époustoufle: 15 de ces médailles sont en or, deux en argent et deux en bronze. La Torpille de Baltimore détenait déjà d'autres records inimaginables, comme le plus grand nombre de titres à des mêmes Jeux (8 à Pékin en 2008), ainsi que... 39 records du monde battus en carrière (à quoi s'ajoutent 25 titres mondiaux).
Avant de se hisser seul au faîte de l'histoire, Michael Phelps avait souffert sur le 200 m papillon. Faisant longtemps figure de vainqueur, il a craqué dans les cinq derniers mètres, au point de se faire souffler l'or par le Sud-Africain Chad le Clos pour cinq centièmes (1'52''96 contre 1'53''01). Une défaite très surprenante pour celui qui dominait outrageusement la discipline depuis neuf ans. A 25 mètres de l'arrivée, la Torpille comptait encore 0''58 d'avance sur le Clos! C'est comme si, soudain, Phelps, d'habitude pourtant très bon finisseur, avait connu un black-out.
S'il l'avait emporté, il serait devenu le premier nageur (trois nageuses y sont parvenues) à remporter trois titres olympiques consécutifs dans la même discipline. Il lui restera le 100 m papillon et le 200 m 4 nages pour y arriver, mais ses chances y apparaissent moindres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS