Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Michel Rochat succédera à Pierre Keller à la présidence de l'OVV

Michel Rochat, directeur de l'Ecole hôtelière de Lausanne et futur président de l'Office des vins vaudois (OVV)

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Michel Rochat, directeur de l'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL), présidera l'Office des vins vaudois (OVV) dès le 1er janvier 2019. Il succédera à Pierre Keller dont le mandat ne peut plus être prolongé, indique lundi l'Etat de Vaud.

"Il est temps de redonner (au canton) un peu, beaucoup de ce que j'ai reçu", a déclaré Michel Rochat à Chardonne (VD) lors de l'annonce officielle de sa nomination. Malgré son poste de directeur à l'EHL, il a assuré qu'il trouverait le temps de s'occuper des vins vaudois: "Ça devrait assez bien jouer".

Relais dans le monde entier

Déjà membre d'une "dizaine de conseils d'administration", Michel Rochat affirme qu'il ne se fait "pas trop de souci" quant à son emploi du temps. Interrogé sur les marchés prioritaires pour les vins vaudois, il a mis en exergue l'importance du marché suisse en général et alémanique en particulier.

L'exportation ne doit pas être négligée non plus, car cela permet de faire "rayonner" les produits suisses. L'Ecole hôtelière dispose de très nombreux relais dans le monde, sans parler de ses anciens étudiants disséminés un peu partout, a souligné M. Rochat.

Chance exceptionnelle

"C'est une chance énorme, exceptionnelle" pour le canton que Michel Rochat ait accepté ce poste, a martelé le conseiller d'Etat Philippe Leuba. "C'est le candidat idéal" avec ses réseaux dans le monde entier, mais aussi parce qu'il a une vraie "passion pour les vins vaudois".

Le chef du Département de l'économie a vivement remercié Pierre Keller, qui aura 73 ans le 9 janvier, pour avoir "dépoussiéré la promotion des vins vaudois" et lui avoir donné "une impulsion fantastique". Entré en fonctions en 2011, il a fait preuve "d'un enthousiasme, d'une passion et d'un engagement" salués par "une très large majorité" des vignerons.

Charge de travail

Pierre Keller a relevé avoir eu "beaucoup de plaisir" à exercer cette présidence qui s'est révélée être finalement "un mi-temps" alors qu'on lui avait plutôt parlé de "5 séances par an". Il a brièvement rappelé avoir rencontré quelques difficultés "à l'est de Chardonne", allusion à ceux qui n'approuvaient pas sa politique de promotion.

Pierre Keller présidera encore l'OVV en 2018, une année qu'il a annoncée "flamboyante". Michel Rochat participera aux séances du comité dès juillet. Fin 2017, un nouveau directeur de l'OVV a été également annoncé en la personne de Benjamin Gehrig, un diplômé de l'EHL.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.