Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey salue la motion pour la libération d'otages déposée par deux parlementaires suisses au Conseil de l'Europe. Les conseillers nationaux Andreas Gross (PS/ZH) et Felix Müri (UDC/LU) avaient déposé le document fin avril auprès de l'Assemblée parlementaire à Strasbourg.
La motion a été signée par 25 parlementaires de plus de 10 pays. Elle exige la création d'une "task force" qui s'engagerait pour la libération d'otages. "Ce serait sensé" que le Conseil de l'Europe s'engage pour obtenir la libération de Max Göldi, l'homme d'affaires suisse retenu en Libye, a déclaré la cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) dans une interview au quotidien "Le Temps".
Sensé, "puisque le Conseil de l'Europe a pour mission de défendre les droits humains", a-t-elle ajouté. "Mais je ne ferai pas d'autre commentaire au sujet de la Libye", a-t-elle souligné.
L'Assemblée du Conseil de l'Europe se prononcera au plus tôt début 2011 sur cette motion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS