Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Midterms: Trump dénonce des électeurs "illégaux" déguisés

Selon Donald Trump, des électeurs démocrates se sont déguisés pour voter plusieurs fois aux élections de mi-mandat.

KEYSTONE/EPA/JIM LO SCALZO

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump a de nouveau évoqué mercredi, sans preuve ni éléments concrets, des fraudes électorales aux Etats-Unis. Il a notamment affirmé que certains Américains se déguisaient pour pouvoir voter plusieurs fois.

"Les républicains ne gagnent pas et c'est à cause de votes potentiellement illégaux", a déclaré M. Trump au Daily Caller, huit jours après les élections de mi-mandat, qui ont vu les démocrates reprendre le contrôle de la chambre des représentants.

La Floride a ordonné samedi un nouveau décompte des voix pour le poste de gouverneur de l'Etat et pour un poste de sénateur à Washington. Envenimant encore un peu plus un climat déjà tendu, plusieurs responsables républicains ont évoqué des cas de fraude sans cependant étayer leurs accusations.

Dénonçant "les gens qui se mettent dans la queue et n'ont absolument aucun droit de voter", le 45e président des Etats-Unis est allé plus loin. "Parfois, ils vont à leur voiture, changent de chapeau, changent de T-shirt, reviennent et votent de nouveau", a-t-il ajouté. "Ce qui se passe est vraiment une honte", a-t-il lancé.

Message énigmatique

Il n'existe pas de carte nationale d'identité aux Etats-Unis où chaque Etat définit les documents à présenter pour s'identifier dans son bureau de vote. Plusieurs Etats dirigés par des républicains ont imposé des règles très restrictives, les démocrates dénonçant des mesures visant à exclure nombre d'électeurs issus des minorités noires, hispaniques ou amérindiennes.

Donald Trump a répondu à ces critiques en minimisant la nature des documents exigés pour participer aux scrutins. "Si vous achetez des céréales, vous avez une identification vous permettant de voter", a-t-il lancé de manière énigmatique.

En novembre 2016, quelques jours après son élection à la tête de la première puissance mondiale, M. Trump avait évoqué des "millions" de personnes qui avaient voté, selon lui, de manière illégale lors du scrutin présidentiel du 8 novembre qui l'opposait à Hillary Clinton. Aucun élément concret n'est venu depuis corroborer ces affirmations.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.