Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Prenant d'assaut bus et trains ou à pied à travers champs, des milliers de migrants ont traversé péniblement ce week-end l'ouest des Balkans. D'autres perdaient la vie dès le début du voyage en tentant de franchir la Méditerranée.

Après plusieurs jours d'isolation avec la Serbie, la Hongrie a rouvert dimanche le poste-frontière de Röszke-1. Il se trouve à quelques kilomètres du lieu d'affrontements entre policiers hongrois et migrants mercredi.

Malgré les déclarations fermes et les kilomètres de barbelés annoncés à ses frontières, Budapest a commencé à transporter des milliers de migrants tout près de la frontière autrichienne. Visiblement soucieux que ces personnes traversent et quittent rapidement ensuite son territoire.

Ces milliers de migrants ont été acheminés en car vers deux centres d'enregistrement hongrois tout près de l'Autriche. Ils ont traversé ensuite la frontière à pied sans être inquiétés par les policiers hongrois, selon des journalistes et des policiers autrichiens sidérés.

Milliers de migrants en Autriche

Quelque 11'000 migrants, principalement des réfugiés syriens, afghans et irakiens fuyant les conflits, étaient passés samedi. Quelque 10'700 autres sont arrivés pendant la nuit puis dimanche. La police autrichienne a partiellement fermé une autoroute franchissant la frontière entre les deux pays.

Le flux de migrants entrant en Croatie depuis la Serbie reste important. Zagreb a totalisé 25'000 entrées depuis mercredi. La plupart passent par le poste-frontière de Tovarnik où ils sont ensuite transportés principalement vers la frontière hongroise, Beremend et Letenye.

Au moins 13 tués au large de la Turquie

Des centaines de migrants attendaient par ailleurs d'entrer en Slovénie, depuis la Croatie, à plusieurs postes-frontières. A Bregana, les familles sont prioritaires mais des bousculades ont lieu pour tenter de passer.

De Grèce, plus de 2000 candidats à l'exil sont entrés depuis la nuit de samedi à dimanche en Macédoine d'où ils vont poursuivre leur route à travers les Balkans de l'ouest.

Au moins treize personnes, dont six enfants, sont perdu la vie au large des côtes turques après la collision d'un ferry et de leur canot pneumatique en pleine nuit. Vingt-deux personnes ont pu être sauvées, mais huit enfants de moins de douze ans font partie des disparus. Le groupe avait payé mille euros par tête à un passeur turc.

Les Etats-Unis vont eux accueillir 85'000 réfugiés en 2016, dont 10'000 Syriens, puis 100'000 en 2017, a dit dimanche le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

ATS