Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Coup de filet des autorités marocaines contre des complices de passeurs (archives).

KEYSTONE/EPA EFE/A. CARRASCO RAGEL

(sda-ats)

Les autorités marocaines ont mis hors d'état de nuire un réseau de trafiquants de faux papiers à l'intention de candidats à l'immigration illégale en Europe. Une quinzaine de personnes ont été arrêtées.

Deux présumés candidats à l'immigration illégale ont tout d'abord été interpellés à l'aéroport Mohammed-V, le plus important du royaume, en périphérie de Casablanca (ouest). Ils "s'apprêtaient à embarquer pour un pays européen avec en leur possession de faux documents de résidence", a annoncé le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ).

Leur arrestation a conduit à celle de 14 suspects formant une "bande criminelle ayant des ramifications dans plusieurs villes du royaume". La bande était spécialisée dans la falsification de documents de voyage et de résidence et l'organisation d'opérations d'immigration illégale", a ajouté le BCIJ.

Les perquisitions ont permis la saisie de "sceaux de plusieurs ambassades étrangères et du Maroc, passeports marocains et étrangers (...), documents de résidences de pays étrangers et équipements et appareils utilisés dans les opérations", a précisé cette source. Ce réseau ciblait en particulier les "jeunes qui rêvent de rejoindre l'Europe", selon la même source.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS