Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les projets de Migros pour assainir sa caisse de pension suscitent la grogne en Suisse latine: plus d'un millier d'employés des régions de Genève, de Vaud et du Tessin ont signé une pétition pour en exiger le retrait, indique jeudi le syndicat Unia.
En mars de cette année, le leader suisse de la distribution a annoncé qu'il modifiait son règlement de prévoyance. La révision, qui doit entrer en vigueur en 2012, relève notamment l'âge du départ à la retraite de 63 à 64 ans, réduit les taux de rentes avec des prestations passant de 74,1% à 70,2% du salaire assuré, et offre enfin des retraites anticipées moins généreuses.
"La démarche est venue des employés de ces trois régions", a précisé à l'ATS la porte-parole d'Unia, Anne Rubin, soulignant l'importance de la mobilisation. Le syndicat pour sa part entend lancer une campagne d'information auprès des salariés, mais aussi des clients.
En effet, si l'assemblée des délégués de la caisse de pension a déjà avalisé les principales dispositions de la révision, sa décision définitive ne tombera qu'en mars 2011, au moment de statuer sur les règlements de caisse révisés. Profitant de cette marge de manoeuvre, les employés mécontents exhortent d'ores et déjà les délégués à rejeter ce plan.
En 2005, Migros avait déjà relevé l'âge de la retraite, rappelle Unia. Les mesures prises actuellement sont encore plus rigoureuses, selon le syndicat, qui souligne que la chaîne de distribution avait jusque-là "de bonnes raisons d'être fière de sa caisse de pension sociale."
Le géant orange a pour sa part déjà estimé que le niveau des prestations de sa caisse sociale restait supérieur à la moyenne, tant par rapport aux autres branches qu'en comparaison nationale.
Migros comptait l'an passé 54'590 personnes assurées actives dans sa caisse de pension, selon le rapport annuel 2009.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS