Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Migros veut encore grandir en Allemagne. Le géant orange du commerce de détail convoite les supermarchés de la chaîne Tengelmann.

"Nous voulons nous lancer dans la course", affirme Jörg Blunschi, directeur de la coopérative Migros Zurich, dans le dominical Schweiz am Sonntag. Un porte-parole a confirmé dimanche à l'ats cette information déjà évoquée par le journal allemand Handelsblatt.

Le groupe Migros rachèterait 130 supermarchés de la chaîne Tengelmann en Bavière, indique le journal dominical alémanique dans son article. Un pas supplémentaire outre-Rhin, après le rachat à l'automne 2012 des magasins d'alimentation Tegut.

"Avec Tegut en Hesse, en Thuringe (centre) et au nord de la Bavière, nous voulons aussi nous étendre dans le sud de l'Allemagne. Les 130 magasins de Tengelmann en Bavière seraient parfaits pour nous", indique Jörg Blunschi, cité dans l'article. Les affaires seraient opérées sous la marque Tegut. Les magasins Tengelmann à Berlin et Cologne n'entreraient pas en ligne de compte.

Précédent rachat interdit

Le groupe Tengelmann souhaite se séparer de ses activités de commerce de détail, qui n'ont généré que des pertes ces dernières années. Début avril, le gendarme de la concurrence a interdit le rachat de 451 magasins Kaiser's - filiales de Tengelmann - par le numéro un allemand de la branche Edeka.

Les autorités de régulation craignaient des hausses de prix et une entrave à la concurrence. Les deux groupes ont sollicité une autorisation exceptionnelle auprès du ministère des Finances. La consultation dure jusqu'à fin août.

Les magasins Kaiser's ont généré l'an dernier des revenus de 1,86 million d'euros, en baisse de 4% par rapport à 2013. Tengelmann possède aussi la chaîne de bricolage Obi, également présente en Suisse et avec laquelle Migros coopère.

ATS