Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La concurrence s'aiguise sur le marché suisse des capsules de café compatibles avec les machines Nespresso (Nestlé). Après Denner, Migros et la chaîne de magasins d'électronique et d'électroménager Fust, entité de Coop, y font leur entrée.

"Le modèle de dosette proposé par Migros se base sur une solution technique propre. Il ne viole ni la marque ni les brevets existants de Nestlé", a indiqué lundi à l'ats Monika Weibel, porte-parole du géant Orange. La simultanéité de l'annonce avec Fust constitue un hasard, a-t-elle précisé.

Migros, qui ne commercialise pas le même modèle que sa filiale Denner, et Fust ont annoncé l'arrivée de leurs produits respectivement lundi et dimanche. Chacun met en avant des arguments différents, le prix pour le premier et l'exclusivité d'une marque italienne pour le second.

Suprématie contestée

"Les capsules sont déjà commercialisées dans six pays européens", a expliqué à l'ats Thomas Giger, directeur général de Fust. La filiale de Coop ne voit non plus aucune violation de brevets.

L'apparition de Migros et de Fust sur le marché de la dosette de café compatible avec les machines Nespresso constitue une nouvelle étape de la contestation de la suprématie de Nestlé. Le combat est aussi incarné par Ethical Coffee Company (ECC), la société de Jean-Paul Gaillard, dont les capsules sont toujours interdites de vente en Suisse.

Procès

De son côté, Nestlé a multiplié ces derniers mois les actions en justice pour faire valoir ses droits. Outre ECC, le groupe alimentaire vaudois a attaqué les dosettes de Denner (de la marque Alice Allison) qui, dans l'attente d'un nouveau jugement, sont à nouveau disponibles sur les rayonnages du discounter contrôlé par Migros.

Le marché des capsules de café connaît un vif succès depuis plusieurs années maintenant. Il apparaît en vive expansion au niveau international. Malgré la multiplication des concurrents, Nestlé y a enregistré une croissance organique de 20% environ au premier trimestre 2012 et un chiffre d'affaires de plus de 3,5 milliards de francs l'an passé.

ATS