Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mikaela Shiffrin est entrée dans une nouvelle dimension ce week-end à Aspen. L'Américaine, pourtant habituée aux prouesses, a écrasé la concurrence comme jamais dans l'histoire du slalom féminin.

Victorieuse samedi avec 3''07 d'avance sur la Slovaque Veronika Velez Zuzulova, le prodige du Colorado a remis ça dimanche. Insolente de facilité, dégageant à la fois une sensation de vitesse et de sécurité, elle a largué sa dauphine suédoise Frida Hansdotter à 2''65.

Même la Glaronaise Vreni Schneider et l'Autrichienne Marlies Schild, considérées comme les meilleures slalomeuses de l'histoire, n'avaient jamais gagné avec de tels écarts. Le record dans un slalom dames datait d'ailleurs de 1968, lorsque la Française Florence Steurer s'était imposée avec 3''00 d'avance à Abetone (It).

"J'ai déjà battu plusieurs records dans ma carrière, mais celui du plus gros écart est vraiment le cool de tous", a relevé Mikaela Shiffrin, qui a échoué tout près du record masculin en slalom, 3''12 d'avance, détenu depuis 1982 par Ingemar Stenmark.

Les démonstrations de Mikaela Shiffrin ont été d'autant plus bluffantes qu'elle avait bien mal entamé vendredi le triptyque d'Aspen. Largement en tête du géant, elle avait chuté à trois portes de l'arrivée et offert sur un plateau la victoire à Lara Gut.

De quoi la fragiliser avant d'attaquer les deux slaloms du week-end ? Pas vraiment à en croire la principale intéressée: "J'étais très énervée après le géant. Je me suis donc efforcée d'utiliser cette colère pour frapper fort en slalom", a-t-elle expliqué.

A 20 ans seulement, et après avoir déjà tout gagné en slalom (16 victoires et trois globes en Coupe du monde, deux titres mondiaux et un sacre olympique), Mikaela Shiffrin s'attaque cet hiver au globe du classement général. C'est la raison pour laquelle elle fera le week-end prochain ses débuts en vitesse, en super-G à Lake Louise (Can).

Les exploits de Mikaela Shiffrin ont quelque peu éclipsé les performances des autres skieuses. Et notamment celle de Charlotte Chable. Eliminée samedi, la Vaudoise de 21 ans a rebondi avec brio dimanche en prenant la 9e place, grâce à une belle remontée sur le second tracé (4e chrono).

Meilleure Suissesse du jour, la skieuse de Villars n'avait encore jamais été si bien classée en Coupe du monde. Son meilleur résultat était jusqu'ici un 11e rang, décroché en février dernier à Maribor (Sln).

Quatre autres Suissesses sont entrées dimanche dans les points. Wendy Holdener a pris une très décevante 20e place, tandis que Michelle Gisin (13e), Denise Feierabend (22e) et Rahel Kopp (25e) ont réussi des performances encourageantes au vu de leurs attentes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS