Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Milliers de poissons morts après une fuite de lisier dans la Mérine

Des milliers de poissons ont été retrouvés morts, notamment dans la Mérine près de Moudon (VD). En cause: une fuite de lisier dans la région de Peney-le-Jorat (VD).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Des milliers de poissons ont été retrouvés morts jeudi dans le canal de la Mérine et son affluent le ruisseau de Neyrevaux (VD). Une fuite de lisier dans la région de Peney-le-Jorat en est la cause. Une enquête est en cours.

"Environ 23'000 bébés poissons ont été retrouvés morts dans une dérivation de la rivière, une sorte de nurserie où les pêcheurs élèvent des petits poissons avant de les relâcher", explique vendredi à l'ats Jean-Michel Troillet, garde-pêche permanent de la zone Moudon-Oron. Il confirmait une information de 24 heures.

"Jeudi, nous avons par ailleurs ramassé 500 truites mortes de taille variable sur les 500 premiers mètres de la rivière, mais nous avons été interrompu par la pluie", poursuit le spécialiste. La pollution s'étend sur sept kilomètres.

"Il est venu tellement d'eau qu'il va falloir attendre que la rivière soit plus basse pour savoir s'il s'agit d'une mortalité complète ou partielle", poursuit-il. Reste que de telles situations sont très rares, reconnaît le spécialiste.

Des années

Impossible dans ces conditions de dresser un bilan précis du nombre de poissons décédés et des conséquences. Une chose est sûre: il faudra "plusieurs années" pour que la faune piscicole se reconstruise et pour retrouver sur ce site des truites de 28-30 cm.

La pollution provient d'une fuite de lisier de Peney-le-Jorat. Enquête en cours oblige, le garde-pêche n'en dira pas plus. Mais d'ajouter un message de prévention: "si vous voyez des poissons morts, appelez tout de suite la police".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.