Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuhausen SH - Connu pour son initiative contre les salaires abusifs des grands patrons, Thomas Minder lance une nouvelle idée: soumettre les initiatives au peuple dans un délai d'un an au maximum après leur dépôt. Le Conseil fédéral et le Parlement n'auraient plus à les traiter.
Dans un communiqué publié dimanche sur internet, M. Minder s'énerve face au lobbying et aux "années d'escarmouches avec d'innombrables contre-projets directs et indirects" qui ont fait suite à son initiative sur les salaires abusifs. Ce va-et-vient d'une commission à l'autre n'est à juste titre pas comprise par le citoyen, selon lui.
Pour l'entrepreneur schaffhousois, c'est de toute manière toujours le peuple qui a le dernier mot. Lui soumettre les initiatives directement présenterait plusieurs avantages: tactiques et atermoiements tombent, et l'on coupe l'herbe sous les pieds au lobbying.
En outre, l'économie d'un débat aux Chambres fédérales est bonne pour le contribuable et décharge les parlementaires. La démocratie directe est renforcée et les problèmes politiques en suspens peuvent être résolus plus rapidement. Cela rend la Suisse plus concurrentielle, selon l'entrepreneur.
Ce serait à la Chancellerie fédérale d'examiner les initiatives quant à leur validité et compatibilité avec le droit international, avant la récolte des signatures. Avec cette proposition, Thomas Minder entend dépolitiser la discussion sur ce point. L'instance de recours serait le Tribunal fédéral.
Pour l'heure, M. Minder ne sait pas encore s'il va lancer une initiative populaire sur ce sujet. Il souhaite dans un premier temps "prendre la température", ainsi qu'il le déclare dans la "SonntagsZeitung", et s'attend à de nombreuses réactions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS