Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Melbourne - Les groupes miniers BHP Billiton et Rio Tinto ont annoncé à Melbourne avoir renoncé à leur projet de coentreprise dans le domaine du minerai de fer. La décision était largement attendue depuis les réserves émises au nom de la protection de la concurrence par la Commission européenne.
Le projet de rapprochement des activités de production de minerai de fer des deux groupes en Australie avait été dévoilé il y a seize mois. Il se heurtait aux inquiétudes du secteur de la sidérurgie qui redoutait un affaiblissement de la concurrence, argument sensible pour le régulateur européen comme pour le régulateur japonais.
Le projet représentait 116 milliards de dollars (111 milliards de francs). BHP et Rio Tinto, respectivement deuxième et troisième producteurs mondiaux de minerai de fer, tablaient sur des économies de dix milliards de dollars grâce aux synergies.
Outre la commission européenne, les agences australienne, japonaise, coréenne et allemande chargées de veiller au respect des règles de la concurrence avaient informé les deux parties qu'elles n'accepteraient pas leur projet en l'état, selon le communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS