Toute l'actu en bref

Le ministre autrichien de l'intérieur Wolfgang Sobotka a visité en compagnie de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga le centre pilote pour les procédures d'asile accélérées à Zurich.

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Le ministre autrichien de l'intérieur Wolfgang Sobotka a visité mardi en compagnie de Simonetta Sommaruga le centre pilote pour les procédures d'asile accélérées à Zurich. Les deux ministres ont aussi discuté de questions actuelles touchant l'asile.

Le ministre autrichien a profité de cette visite pour s'informer sur les nouvelles procédures d'asile acceptées en votation en 2016 par le peuple. Elles seront notamment accélérées et étendues à toute la Suisse en 2019, a indiqué mardi le département fédéral de justice et police.

Un essai pilote pour les procédures accélérées est mené depuis janvier 2014 à Zurich et présente un bilan positif. Selon des évaluations indépendantes, les nouvelles procédures permettent de réduire nettement la durée de traitement des demandes d'asile et le taux de recours est faible, souligne le département.

Représentation juridique

La rencontre entre le ministre autrichien de l'intérieur et la cheffe du Département fédéral de justice et police a aussi porté sur la représentation juridique indépendante fournie aux requérants d'asile, ainsi que sur les prestations de conseil en vue du retour et du rapatriement des requérants déboutés.

Les nouvelles procédures sont plus équitables et moins onéreuses, a relevé, la conseillère fédérale. La crédibilité de la politique suisse de l'asile s'en trouvera ainsi renforcée, a-t-elle souligné.

Après la visite du centre, les deux ministres ont parlé de la coopération européenne en matière d'asile et de migrations. Une solide coordination et des contacts continus entre les Etats sont absolument nécessaires pour maîtriser les défis actuels, ont-ils convenu.

Relocalisation

Durant les discussions, les deux ministres ont évoqué le programme de relocalisation de requérants d'asile à partir de l'Italie et de la Grèce. La Suisse a déjà fait part de son intention de participer à ce programme de l'Union européenne et d'accueillir un premier contingent de 1500 personnes. A fin avril, 798 requérants sont déjà arrivés en Suisse. L'Autriche va aussi prendre part à ce programme.

Wolfgang Sobotka et Simonetta Sommaruga ont encore convenu d'entretenir des échanges étroits concernant la situation en Méditerrannée centrale. Les deux ministres se sont félicités de la nouvelle intensification de la collaboration entre la Suisse et l'Autriche au cours des derniers mois.

ATS

 Toute l'actu en bref