Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mission réussie pour Soyouz qui place en orbite un satellite météo

Le lancement de mardi est le huitième de l'année pour Arianespace en Guyane et le deuxième en 2018 avec le lanceur Soyouz depuis son pas de tir local de Sinnamary (archives).

Keystone/EPA ESA/CNES/CSG/ARIANESPACE/S MARTIN / HANDOUT

(sda-ats)

Une fusée Soyouz, qui a décollé mardi soir de Guyane, a placé "avec succès" en orbite polaire Metop-C, un satellite météorologique pour Eumetsat, l'organisme européen responsable du développement des systèmes météos satellitaires, a annoncé Arianespace.

Soyouz s'était arraché du sol mardi à 21h47 locales (01h47 mercredi heure suisse), pour la 19e fois, depuis son pas de tir situé dans la commune de Sinnamary au nord-ouest de Kourou, a constaté l'AFP. La fusée a ensuite suivi une trajectoire qualifiée de "nominale". La séparation du satellite a eu lieu comme prévu un peu plus d'une heure après le décollage.

Metop-C est le troisième et dernier satellite d'un programme dédié à la météorologie appliquée, selon Arianespace. Metop-A et Metop-B, lancés par Starsem depuis Baïkonour au Kazakhstan, respectivement en 2006 puis en 2012, sont toujours opérationnels, a précisé la société qui commercialise les lancements. Les satellites Metop permettent notamment d'effectuer des prévisions météorologiques de 12 heures à 10 jours à l'avance.

La mission de Metop-C, développé et construit par Airbus Defence and Space, sera de "renforcer, d'optimiser et de compléter" les capacités des deux autres satellites de la série, a indiqué Arianespace. D'une masse totale au décollage d'un peu plus de 4 tonnes, Metop-C, conçu pour opérer cinq ans, aura une orbite passant par les pôles à 811 kilomètres d'altitude avec, à son bord, neuf instruments dont le français IASI.

Ce lancement est le huitième de l'année pour Arianespace en Guyane et le deuxième en 2018 avec le lanceur Soyouz depuis son pas de tir local de Sinnamary. A ce stade de huit lancements depuis le début de l'année, 50% des lancements d'Arianespace ont été réalisés au profit du marché commercial, l'autre moitié pour des partenaires institutionnels européens, précise la société.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.