Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le favori à l'investiture républicaine Mitt Romney, a remporté une victoire écrasante dimanche lors de la primaire à Porto Rico, a annoncé la commission électorale de cette île des Caraïbes placée sous l'aile américaine depuis 113 ans. Cela lui permet de remporter la totalité des 20 délégués en jeu.

L'ancien gouverneur du Massachusetts a récolté 83,4% des suffrages, contre seulement 7,7% pour son rival, l'ultra-conservateur Rick Santorum, 2% pour l'ancien président de la Chambre Newt Gingrich et 1,1% pour Ron Paul. En obtenant la majorité absolue, Mitt Romney remporte les 20 délégués de cet "Etat libre associé" pour l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle du 6 novembre.

Large soutien

Mitt Romney a bénéficié du soutien de tous les dirigeants républicains de l'île des Caraïbes, où le débat a tourné autour d'un futur référendum sur la transformation du territoire autonome en Etat à part entière.

Rick Santorum a perdu toute chance de bien figurer aux primaires après avoir déclaré que les Porto-Ricains, très hispanophones, devraient faire de l'anglais leur première langue s'ils veulent intégrer la fédération américaine.

En attendant de changer éventuellement de statut, les 3,8 millions d'habitants de l'île peuvent voter aux primaires, mais pas à l'élection présidentielle.

Avance de Romney

Les victoires de Mitt Romney à Porto Rico, comme précédemment dans d'autres territoires insulaires - Guam, Marianne du Nord, îles Vierges américaines - ont permis à Mitt Romney de conserver son avance dans la course à l'investiture malgré les récents succès de Rick Santorum dans les Etats du "Sud profond", comme le Mississippi ou l'Alabama.

Le milliardaire mormon sera toutefois confronté à un tout autre défi mardi dans l'Illinois, où les deux candidats sont au coude-à-coude dans les sondages.

ATS