Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chancelière allemande Angela Merkel a tenté jeudi à Pékin de calmer l'"inquiétude" du premier ministre chinois sur la zone euro, obtenant de Wen Jiabao la promesse que la Chine continuerait d'y investir. Cet engagement chinois s'est traduit par la signature d'un contrat d'acquisition de 50 Airbus.

Ce contrat porte sur un montant de 3,5 milliards de dollars et a été conclu entre l'avionneur européen et la banque d'Etat chinoise ICBC.

Venue à la tête d'une importante délégation de ministres et d'hommes d'affaires, Mme Merkel a détaillé à son homologue chinois les politiques prises par l'Europe pour vaincre sa crise des dettes souveraines, en insistant sur la "volonté absolue" de consolider la monnaie unique.

"J'ai expliqué au premier ministre Wen que de nombreuses réformes sont en cours (actuellement en Europe) et qu'il y a une volonté politique absolue de replacer l'euro parmi les monnaies fortes", a-t-elle souligné.

La Chine, dont la croissance connaît un net ralentissement et dont la bourse est à son plus bas niveau depuis trois ans et demi, subit les contrecoups des difficultés de l'Union européenne, premier marché pour les exportations chinoises.

Pas un long fleuve tranquille

"Le fait de l'avoir écoutée a regonflé ma confiance. Mais je dois dire en toute honnêteté que la mise en oeuvre de ces mesures ne sera pas un long fleuve tranquille", a déclaré ensuite Wen Jiabao.

"La crise de la dette européenne a récemment continué de s'aggraver, causant de fortes inquiétudes au sein de la communauté internationale. Franchement, je suis également inquiet", a-t-il confié dans une conférence de presse.

"Il y a deux préoccupations principales: d'abord de savoir si la Grèce va quitter la zone euro. Ensuite de savoir si l'Italie et l'Espagne vont prendre des mesures de redressement complètes", a souligné le chef du gouvernement chinois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS