Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - La mobilisation s'organise autour de l'usine Cardinal à Fribourg. Elle a démarré par la constitution d'un comité de soutien qui propose la création d'une coopérative et se poursuit sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook, où plus de 11'000 personnes ont rejoint une page appelant à sauver le site.
Le comité "Non à la fermeture de Cardinal" a été fondé au lendemain de l'annonce de la fin de la brasserie fribourgeoise. Il a déjà reçu l'appui du PDC fribourgeois et de son président Emanuel Waeber, membre du comité de soutien.
Emmanuel Kilchenmann, jeune PDC fribourgeois et cofondateur du comité de soutien, a déclaré mercredi à l'ATS qu'il s'agit "de mobiliser et fédérer le peuple fribourgeois" autour de Cardinal et en aucun cas de se supplanter à l'action syndicale ou politique déjà en cours.
Le site Internet du comité fait état de plusieurs pistes envisagées pour sauver la brasserie, telle que faire pression "par tous les moyens" sur Feldschlösschen. Le comité évoque aussi une négociation du rachat de Cardinal par des investisseurs fribourgeois et par le peuple fribourgeois par le biais de souscription publique d'action.
Plus de 11'000 membres sur Facebook
L'arme des réseaux sociaux, inexistante à l'époque des mobilisations de 1996/97, est clairement un atout sur lequel compte Emmanuel Kilchenmann: "Nous sommes complètement surpris par l'engouement" rencontré sur Facebook, où une page intitulée "Sauvons Cardinal/Rettet Cardinal" avait franchi les 11'000 membres en début de soirée.
Pendant ce temps, le syndicat Unia et la commission du personnel de Cardinal se sont réunis mercredi après-midi pour discuter de la suite à donner aux événements, a indiqué le secrétaire régional d'Unia Fribourg Armand Jaquier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS